Un vendémianais souhaite intégrer Polytechnique

Le 3 mai 1888, en séance du Conseil, le Maire informe ses membres qu’ils sont convoqués pour émettre un avis sur la demande adressée à M. le Ministre de la Guerre par M. Alfred Revel, un habitant de Vendémian, dans le but d’obtenir, au cas où il serait admis par voie de concours à l’Ecole Polytechnique, une bourse avec trousseau sur les fonds de l’Etat.

« Le Conseil considérant que M. Revel Jean, dit Benjamin, père du pétitionnaire n’a d’autres ressources que le revenu de sa petite propriété, qu’il a deux enfants à sa charge et qu’il ne pourrait, par conséquent, suffire avec ses seules ressources au paiement de la pension de son fils à l’Ecole Polytechnique.

Est d’avis qu’il y a lieu d’accorder au jeune Alfred Revel, en cas où son admission serait prononcée, une bourse avec trousseau sur les fonds de l’Etat égale au montant de sa pension à ladite école. »

Je n’ai trouvé qu’un seul Alfred Revel dans les registres d’état civil de Vendémian : il s’agit de Alfred, Junior Revel, né le 28 octobre 1869. Ses parents sont Jean Revel, tonnelier, et Joséphine Mézières.

Acte de naissance d’Alfred, Junior Revel du 28 octobre 1868 – Registres d’état civil de Vendémian 1861-1870

Alfred Revel, étant né en 1869, il appartenait à la classe de mobilisation 1889. Il accomplit ses classes à partir du 13 novembre 1890 au 122ème régiment d’infanterie de Montpellier.

Fiche matricule d’Alfred Revel de Vendémian, classe 1889 – Registres matricules de Lodève-Montpellier 1889

Il était mobilisable en 1914. Il ne l’a pas été ; sa fiche matricule indique qu’il est décédé le 24 octobre 1900 à Béziers. Son acte de décès indique qu’il était célibataire et qu’il exerçait la profession de pharmacien.