Un vendémianais décédé sous les drapeaux

On trouve, dans les registres de décès de Vendémian de 1831, la transcription du décès de Jean Mouriès, décédé sous les drapeaux.

Extrait mortuaire

Commune de Corte, hôpital militaire de Corte

Du registre des décès dudit hôpital a été extrait ce qui suit : le sieur Mouriès Jean, fusilier au 60ème régiment d’infanterie de ligne, 1er bataillon, 4ème compagnie, inscrit sous le n° 6520 au registre matricule du corps. Né le vingt-quatre brumaire an 14 à Vendémian, canton de Gignac, département de l’Hérault, fils de François et Elisabeth Bourdiol, est entré au dit hôpital le treize du mois de juin de l’an 1831 et y est décédé le le trois du mois de septembre de l’an 1831 par suite de fièvre. Je soussigné officier comptable du dit hôpital, certifie le présent extrait véritable et conforme au registre des décès du dit hôpital. Fait à Corte le 1er octobre 1831 pour ? malade Marchelli. Nous, sous-intendant militaire chargé de la police de l’hôpital de Corte certifions que la signature ci-dessous est celle de M. Pitet comptable, et que foi doit y être ajoutée. Fait à Bastia le 3 du mois d’octobre 1831. ?. Enregistré à la mairie de Vendémian le 28 novembre 1831.

Dans le calendrier grégorien, sa date de naissance est le 15 novembre 1805. Il avait donc 26 ans à son décès.

Laisser un commentaire