Mlle Baldinne de Vendémian

Sur le site de Cyril Royer qui traite de généalogie et d’histoire dans la vallée de l’Aube, j’ai trouvé une vendémianaise !

Cyril Royer a consacré une rubrique à Claude Jamier, un forçat déporté et naufragé. Celui-ci était un colporteur condamné en 1683 au bagne à vie pour fausse-monnaie.

Dans un premier temps, Claude Jamier est envoyé au bagne de Marseille. En 1685, en raison de l’afflux des protestants condamnés, certains forçats sont peu à peu déportés en Amérique. Ce sera le cas de Claude Jamier qui embarque avec une centaine d’autres, et autant de protestants, le 8 mars 1687, à bord du Notre-Dame de Bonne Espérance.

Dans la nuit du 18 au 19 mai 1687, le navire fait naufrage. Certains s’en sortiront, beaucoup y laisseront leur vie dont la majorité des femmes protestantes qui étaient enfermées dans une « chambre » que personne n’avait songé suffisamment tôt à ouvrir pour leur permettre de sortir. Dans celles-ci, « Mademoiselle Baldinne de Vendémian ».

Il n’y a pas plus de renseignements sur cette jeune femme. Les registres d’état-civil de Vendémian, qui débutent en 1680, ne mentionnent aucun famille du nom de Baldinne. Peut-être en trouverai-je une trace au hasard d’une autre lecture.

Laisser un commentaire