Las embalaidas de Bendémian

Une photo issue des archives familiales. Si vous identifiez quelqu’un, n’hésitez pas à me l’indiquer. Vous pouvez me contacter via le formulaire situé à droite de votre écran.

Aucune date n’est indiquée sur ce cliché mais elle a été publiée dans « Le petit messager paroissial de Vendémian » de septembre-octobre 1906.

Las embalaidas de Bendémian 1906
Las embalaidas de Bendémian vers 1906, collection de Véronique Bringuier

De gauche à droite :

Cette photographie, dans sa publication du Petit messager paroissial, était accompagnée du titre « Las embalaidas de Bendémian » et du texte suivant :

« Las embalaidas de Bendémian. Las embalaidas ! acos de Bendémianencas qué saboun garni de toquès et de serbans lous panies et las caissetas que lous expeditous emboïoun à Padis et à Berlin. Lou mestié d’embalaida s’aprend pas. On n’aï embalaida, couma on nai pouéta : prendré délicadamen lous raisins sans lous, réléba aquel, enfousa l’autré, métré la foul ounté quau, aco’s pas lou sicat de tout lou moundé. Atabé, sus toutès lous marcats de l’Unibers, las caissétas bendémianencas brihoun dé soudels, au l’er dé didé : « Prénès-mé !  » Tant aquela bella fruja a bon biaï. ».

Et pour le plaisir de voir nos ancêtres un peu plus « en vrai », la version colorisée, via MyHeritage, de cette photographie.

Las embalaidas de Bendémian vers 1906
Las embalaidas de Bendémian vers 1906, collection de Véronique Bringuier, colorisée avec MyHeritage

Laisser un commentaire