Décès de Jean Malafosse à Montpellier

Dans « La République du Midi, journal politique et quotidien » du 21 juin 1892, à la rubrique « Etat civil du 18 et 19 juin » est publiée l’annonce du décès de Jean Malafosse, cocher, 81 ans, né à Vendémian (Hérault), veuf Vergnes.

Avis de décès de Jean Malafosse né à Vendémian – La République du Midi du 21 juin 1892

On trouve dans les registres d’état civil de Montpellier de 1892, l’acte de décès de Jean Malafosse à la date du 19 juin. On y apprend que celui-ci est mort ce même jour à 3 h du matin au n° 3 de la rue de l’huile. Il est dit qu’il avait 84 ans alors que l’avis de décès disait 81 ans. Il était veuf de Françoise, Adélaïde Vergnes, décédée à Montpellier.

La déclaration de décès a été faite par Alfred Lagasseau, voyageur de commerce, âgé de 34 ans, gendre du défunt.

Acte de décès de Jean Malafosse du 19 juin 1892 – Registres d’état civil de Montpellier 1892

Les registres d’état civil de Vendémian renferment l’acte de naissance de Jean Malafosse à la date du 20 juillet 1807. On lit qu’il est né la veille et que ses parents sont Jean Malafosse, cultivateur, et Marguerite Faucilhon. La déclaration de naissance n’a pas été faite par le père mais par Magdeleine Lutran, veuve Gasc, sage-femme.

Acte de naissance de Jean Malafosse du 20 juillet1807 – Registres d’état civil de Vendémian 1793-1835

On retrouve Jean Malafosse dans le recensement de 1836. Il réside encore chez ses parents, Jean Malafosse et Marguerite Faucilhon, avec ses deux sœurs Marguerite, 32 ans et Thérèse, 22 ans.

Un an plus tard, Jean Malafosse épouse Françoise Vergnes le 20 juin 1837 à Montpellier. Leur acte de mariage nous confirme la date de naissance de Jean. Françoise, cuisinière, âgée de 25 ans, était originaire de Ceilhes et Rocozels où elle était née le 30 novembre 1811. Ils n’ont pas signé leur acte de mariage ayant déclaré ne pas savoir le faire.