Archives de l’auteur : Véronique

Décès de Nathalie Lautier à Montpellier

Dans « Le Messager du Midi : journal du soir » du 3 octobre 1850, à la rubrique « Décès », l’annonce du décès de Athalie (en réalité, Nathalie) Lautier, domestique, 35 ans, née à Vendémian.

Continuer la lecture

Les élèves de Vendémian vers 1914

Une photo issue des archives familiales. Si vous identifiez quelqu’un, n’hésitez pas à me l’indiquer en commentaire ou en me contactant via le formulaire situé à droite de votre écran.

Continuer la lecture

Un vendémianais décédé sous les drapeaux

On trouve, dans les registres de décès de Vendémian de 1831, la transcription du décès de Jean Mouriès, décédé sous les drapeaux.

Continuer la lecture

Les évènements de 1851 dans l’Hérault


Le 2 décembre 1851, le président de la République, Louis-Napoléon Bonaparte, élu au suffrage universel, fait un coup d’Etat pour conserver le pouvoir. Des affiches, imprimées dans la nuit du 1er au 2 décembre, reproduisent un  » appel au peuple et aux soldats  » ainsi que deux décrets : l’un dissout l’Assemblée nationale, abroge la loi du 31 mai et rétablit le suffrage universel, décrète l’état de siège ; l’autre appelle les Français à un plébiscite pour reconnaître l’autorité de Louis Napoléon.

Continuer la lecture

Une abjuration vendémianaise

En 1785, un cas d’abjuration lu dans dans le registre des baptêmes, mariages, sépultures couvrant la période 1779-1792.

Continuer la lecture

Décès de Léonie Barrier à Montpellier

Dans « La République du Midi » du 2 avril 1893, à la rubrique « Décès », l’annonce du décès de Léonie Barrier, 86 ans, née à Vendémian, veuve Faucilhon.

Continuer la lecture

Le château d’Aumelas

A 260 m d’altitude, les vestiges du château d’Aumelas (du XXème siècle) dominent le Mas d’Arnaud, situé entre Vendémian et La Taillade à proximité de Gignac. Ils sont situés à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Montpellier en bordure du causse d’Aumelas, face à la moyenne vallée de l’Hérault.

Le château d’Aumelas conserve un puissant rempart, des restes de donjon et une chapelle castrale. Il a appartenu aux Guilhem de Montpellier, puis a été la résidence du troubadour Raimbaut d’Orange et le berceau des Orange- Nassau, famille royale des Pays-Bas et Grande-Bretagne. Il fut érigé en vicomte au XIVème siècle avant d’être démantelé par Richelieu.

Continuer la lecture

1875, on discute à nouveau du déplacement du cimetière de Vendémian

Le 16 août 1875, le Conseil municipal vote à l’unanimité une résolution en faveur du déplacement du cimetière. En 1866 (voir article), une même résolution avait été votée sur la base d’un don de terrain par M. Cellier. Cette fois, l’implantation proposée est celle d’un terrain offert par M. Nougaret. Si la numérotation de cadastre n’a pas trop variée, ce site me semble être celui du cimetière actuel.

Continuer la lecture

Un tableau dans l’église de Vendémian

Lu dans l’Art en province de 1858

« Le tableau Saint Pierre exorciste et Saint Marcellin, dans la famille d’Arthémius (hauteur : 3,50 m, largeur 2,25 m) a été peint en 1850 par Anatole Auvergne. Cette œuvre est située dans l’église de Vendémian« .

Les cloches de l’église de Vendémian

L’histoire des cloches de l’église de Vendémian racontée par Fortuné Marcon, en 1906, dans la Déclaration relative à l’inventaire des biens de l’église

« En 1691, M. le curé Fulcrand Rivière fit refondre la grosse cloche, qui pèse 13 quintaux. M. Gor, fondeur de Pézenas, se chargea de ce travail pour la somme de 200 livres. Cette cloche fut refondue, une seconde fois, ici même au lieu-dit « la calade », en 1753 et M. le curé Combal Jean, aidé du parrain, le capitaine de Gauceau et de la marraine, Geneviève Faucilhon, paya cette dépense.

La petite cloche, qui pèse 2 quintaux, fut donnée à la Confrérie des Pénitents Blancs par Jean-Pierre Denis de Gauceau. Depuis la disparition de cette confrérie, en 1865, cette cloche est entrée dans la domaine de la Fabrique.«